AGEN HABITAT prend soin de ses aînés

Au 1er janvier 2021, 20,5 % de la population française avait plus de 60 ans. Ce taux sera de 31,1 % en 2030.

Au 1er janvier 2021, 20,5 % de la population française avait plus de 60 ans. Ce taux sera de 31,1 % en 2030. Sur Agen, il est aujourd’hui à 25 % et, dans certaines de nos résidences de centre-ville, le nombre de personnes de plus de 80 ans avoisine les 20%.

En France, 2 000 000 de personnes âgées de 60 ans et plus sont isolées de leur famille et de leurs amis ; 530 000 sont dans un isolement extrême et ne rencontrent quasiment jamais personne.

L’isolement social des âgés est un facteur indéniable de la perte progressive d’autonomie. La solitude est par ailleurs un catalyseur de toutes les autres formes d’exclusion.

Ces situations entrainent de lourdes conséquences physiques, psychologiques et sociales.

Il est donc urgent d’agir !

AGEN HABITAT a pris la mesure de cette urgence et a mis en œuvre des actions en faveur de nos aînés.

ADHESION AU PROJET MONA LISA

Monalisa, acronyme de Mobilisation nationale contre l’isolement social des âgés, est un groupe de travail composé d’une trentaine d’associations et opérateurs publics et parapublics tous déjà actifs dans le combat contre la solitude des âgés. Animé par Jean-François SERRES, Secrétaire général des Petits Frères des Pauvres, il vise à promouvoir les actions bénévoles de proximité et à favoriser les coopérations entre acteurs associatifs, professionnels et institutionnels pour encourager les liens intergénérationnels, afin de rompre l’isolement des personnes âgées.

Dans le cadre de ce projet, des jeunes en service civique ont rendu visite aux personnes âgées afin d’identifier les éventuelles problématiques rencontrées et accompagner les personnes qui en ont besoin dans la mise en place de services ou tout simplement pour créer des temps d’échange avec les personnes les plus isolées.

L’objectif premier de cette démarche est de créer du lien.

ADAPTATION DE LA POLITIQUE DE PROXIMITE

Pour être plus proche de nos locataires, nous avons transformé les missions de nos agents de proximité. Ainsi, ils sont devenus les premiers interlocuteurs de nos locataires ; ils les rencontrent, les informent et les orientent. Ils peuvent également intervenir en cas de dysfonctionnement dans un logement.

ADAPTATION DES LOGEMENTS

En cas de nécessité médicale, nous adaptons les logements. Chaque année nous effectuons des aménagements de salles de bain notamment en remplaçant les baignoires par des douches afin de faciliter le maintien à domicile des personnes dont la mobilité est altérée.

CONSTRUCTION D’UNE RESIDENCE INCLUSIVE

Un programme de 15 logements est en cours de construction. Il comportera : 13 T2 destinés à de l’habitat inclusif pour les séniors, 1 T3 pouvant convenir à de la colocation et 1 T4 pouvant accueillir une famille.

Tous les logements seront étudiés pour répondre aux besoins et au confort des occupants. La réglementation relative à l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite sera appliquée dans tous les logements.

Une salle commune, gérée par le CCAS (Centre Communal d’Action Sociale), sera mise à disposition des locataires.

Retour à la liste

Publié le : 02 juillet 2024

Dernière mise à jour : 02 juillet 2024

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?